Histoire d’eau à Fontenay

Je l’ai vue arriver de loin, elle a passé la porte de la salle à manger,
Elle la tenait serrée contre elle, d’une main nerveuse et tremblotante, mais malgré tout solidement arrimée à elle !

Je m’attendais à ce qu’elle ait des palmes aux pieds, mais non, juste des petites ballerines, toutes fines, sur ses petits pieds tout minces…

J’ai cherché aussi le tuba et le masque, mais point ! Sur la tête juste une auréole de cheveux blancs, et des lunettes qui ne devaient rien à la plongée.

Je sais bien qu’ici on navigue en eaux troubles,
Je sais bien que les battements de bras sont aussi des mouvements de défense,
Je sais qu’on plonge dans un univers glauque et douloureux,
Je sais qu’on y brasse de mauvaises pensées,
Je sais que les couloirs à respecter sont ceux qui mènent à la victoire sur soi-même,
Je sais qu’on saute du bord sans forcément toucher le fond,

Mais elle, elle avait tout prévu
Elle ne lâchait pas sa bouée jaune !

Je me suis dit qu’il y avait quand même de drôles de poissons clown dans la mer de Fontenay…
Non, je n’y ai pas encore rencontré docnémo !

Maintenant, je fais attention à ne pas marcher sur des oursins, cette mer est si traîtresse à marée haute…..

Eve de Laudec 2007

2,931 vues au total, 2 vues ce jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>