Tu connais la route, tu connais la route ! Bien sur, Christopher, que je la connais, cette route qui mène ton texte d’avril à mon site http://evedelaudec.fr/ecriture/?page_id=513.
Je te remercie de me l’avoir montrée avec son questionnement qui interpelle tout être. Ma propre route me conduit ici http://christopherselac.com/


Allons-y !

Trajectoires rectilignes, chemins tous tracés
Une seule question se pose :

Combien de temps avant d’arriver ?
Ouvertures dans le paysage, séparations
Nihilistes qui captent nos yeux rivés
Noyés par l’attente de la destination
Autour l’univers est somme négligeable
Il n’est pas question de flâner, ici chaque
Seconde compte

La route. A celui qui la fixe l’ordre appartient
A qui tient la montre, au départ

Restent ceux qui s’éparpillent, qui passent
Outre les injonctions, délaissent les balises contre
Une autre voie, un autre but à atteindre
Tentent de se montrer libres
Et parfois se perdent

?

Christopher SELAC

2,268 vues au total, 2 vues ce jour

1 Commentaire

  1. admin (Auteur de l'article)

    12.04.2014 22:37 Gè
    Enfin lus (les 2 textes !). Belle alliance à ce carrefour.

    04.04.2014 01:09 Eve de Laudec
    Etre de ceux qui osent franchir les lignes ordonnées, rigides et sans rêves… merci de nous rappeler qu’on peut dévier pour survivre, et que parfois les lignes droites servent de garde-fous.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>