Bilan d’une fin damnée

 

Bilan d’une fin damnée

Cette année je me suis noyée
Je ne veux pas me souvenir des pourquoi du comment
Les pontons sont glissants
Mais j’ai coulé à pic
Lesté le cœur béton
Y avait des ronds dans l’eau
Des bulles de crapaud
Et même les triangles
Des amours délavés
J’ai reconnu le fond
Et la forme des tresses à la tête des sirènes
Le sable était coupant de mille éclats de verre
Mes talons arrachés à chercher prendre pied
Je n’avais pas de paille pour aspirer le jour
Je n’avais pas de paille

J’ai perdu le regard et la respiration
Et le corps se délite
Quand l’esprit s’amenuise
J’ai touché les filets
De pêcheurs dépêchés
Les perches Les flotteurs
Des amis embarqués
Ils ont sorti les bouées de quelques mots douceur
Ils ont hameçonné quelques lambeaux de moi

Me voici sur la rive
Encore échevelée
Il fait froid dans mon pull
Et la terre tremble encore

Couverture de survie,
Retiens pauvre sourire !

Eve de Laudec 31/12/2014

926 vues au total, 1 vues ce jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>